Les galets n'en font qu'à leur tête

Pause marine #17

Bienvenue sur Pause marine : toutes les semaines, cette newsletter gratuite vous propose des circuits pour déconnecter en découvrant le littoral. Abonnez-vous pour être sûr de recevoir cette lettre directement dans votre boîte mail le vendredi !

Pause marine se met à l’heure d’été… et va faire une pause, avant de revenir avec de nouveaux itinéraires et des sentiers cachés, le long d’un littoral toujours renouvelé. En guise de clin d’œil, au propre comme au figuré, je vous ai concocté une édition un peu spéciale, avec les plus belles paréidolies croisées sur les galets pendant mes pérégrinations. La paréidolie, c’est cette interprétation très anthropomorphique qui consiste à déceler une forme connue dans un objet ou un paysage. Galets inanimés, avez-vous donc une âme ? Je vous laisse juges, mais je suis sûre que oui… Passez un bel été, déconnectez, reconnectez avec votre environnement, et je vous retrouve très vite pour de nouvelles micro-aventures.

Des galets médusés, un comble en bord de mer.

Certains n’ont plus que leurs yeux pour pleurer…

… quand d’autres sont tout sourire.

En revanche, ce galet est : pas content.

Celui-ci fait carrément la tête (de mort).

À de rares occasions, il arrive de croiser un couple.

Ce galet solo n’en revient pas de ce qu’il voit.

Il s’en passe des choses sur une plage de galets… Beaucoup d’émotions à découvrir chez ce petit peuple, balloté par les vagues, sans cesse rejeté sur le rivage, mais avec un cœur de pierre gros comme ça. Ouvrez bien les yeux, et bonne déconnexion estivale ;-)

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à mettre un like et à partager en un clic !

Share Pause marine by Laurence Bril


À très bientôt !

Laurence Bril
laurenceblog@gmail.com

Loading more posts…